Françoise, bourgeoise divorcée ouverte aux plans cul

Contactez des femmes en privé 👥

20 ans de mariage, ça pèse sur  les épaules hein ? Le divorce, c’est la grande inconnue pour moi.

Je m’appelle Françoise, 58 ans, ancienne manageuse dans un centre d’appel. Désormais, bourgeoise divorcée, de Lyon, très chaude pour baiser et sentir la chaleur des mains d’un homme. Comme plus rien ne me relie à qui que ce soit, je suis ouverte aux plans cul. Cela fait 3 mois que je n’ai pas eu de relation sexuelle avec un homme, et vous n’imaginez pas à quel point je suis en manque. Avide de sexe, avec un homme plus jeune. Totalement libre de baiser à volonté, je suis prête à tout pour passer d’excellentes nuits de folies. Pour une femme mure je suis plutôt bonne, j’ai une poitrine de rêve qui séduit toujours autant ! Désormais plus besoin de les cacher.

Goûter aux plaisirs de la sodomie …

Au cours de toute ma vie de femme, je n’ai jamais eu l’occasion de goûter  aux joies du plaisir anal. Pourtant, ça m’a trotté dans la tête, intriguée, fascinée. C’est  pas à mon mari, directeur d’une école catholique privé, que j’aurais pu demander ça. Fini le puritanisme et les ambiances coincées, je laisse désormais libre cours à mes envies de femme. Alors, oui, j’ose demander ici un homme, fin limier des incursions en zone rectale. Les plaisirs de la sodomie, j’ai envie de les goûter avec toi mon chou.
Faudra y aller tranquillement au début, on brusque rien hein. On y va à la cool. Passer d’aventures en aventures, de plan cul en plan cul, comme une abeille qui  butine de fleur en fleur … Piquez moi, baisez moi, enculez moi ..

Françoise