Le rectum à exploser d’une bourgeoise débauchée à Paris

☎️ Appelle-la au : 06.44.63.53.80

Contactez des femmes en privé 👥
Sa description :

Oui, mesdames et messieurs, y a du bon rectum de bourgeoise à venir exploser par ici. Débauchée, nouvelle adhérente de La Marquise, rue Saint-Honroré, Françoise, 56 ans, ne manque pas d’idées pour s’amuser. Entre les plans à 3, les grosses orgies organisées dans son appartement avec vue sur la Seine, la parisienne passe parfois par les sites de rencontre anal pour faire connaissance avec de nouveaux hommes. En mode sex libertin, sans chichi, elle invite de jeunes étalons à la matraque dure et épaisse à venir inspecter son antre rectale.
Sa position préférée, comme sur la nude du haut, c’est les jambes repliées vers son torse, pas de culotte, sa chatte sale, qui pue, volontairement. Toujours en talons, elle adore se faire lécher. Le cunnilingus avec le petit fumet vaginal, elle a trouvé une communauté fétichiste de mecs qui aimait ça.

Le trou du cul qui pue la merde, les mecs adorent

Et non contents de vouloir une chatte pue, certains de ces amants réclament que son cul pue la merde. Alors, après avoir chié le matin, elle s’essuie superficiellement, sans lingette. 12 heures plus, la culotte avec une trace de pneu, les relents fécaux putrides, ça rend fou certains de ses amants. Plus c’est une sodomie profonde, plus  notre parisienne se sent exaltée et d’humeur à toucher le nirvana sexuel.
Ils lèchent pour humidifier et très vite, ils enfoncent leurs braquemarts ce trou à merde de bourgeoise. Elle minaude, couine, sent le fion qui glisse grâce à ce mélange de merde et de salive. Un vrai bordel de pute et notre débauchée exulte à chaque rapport anal.